ORGANE DE COORDINATION NATIONAL

Créé en 2007 sous l’impulsion de la CCDJP, l’Organe de coordination national (OCN) a pris la relève de l’Organe de gouvernance national pour la formation policière mise en place dans le cadre du CGF. Il est présidé par le Directeur de l’ISP. 

Les tâches de l’OCN sont :

  • de proposer des stratégies concrètes de formation à la CCDJP,
  • de coordonner la formation policière et d’en assurer la qualité,
  • de veiller à l’unité de doctrine au niveau suisse,
  • de relever les besoins de la formation de base comme ceux de la formation continue des cadres, des formateurs et des spécialistes et d’y répondre par des formations ad hoc.

 

 

Pour mener à bien sa mission, l’OCN dispose de six commissions techniques avec des missions spécifiques (détaillées ci-après) :

  • La Commission d’examen (CE)
  • La Commission de la formation continue (CFC)
  • La Commission des moyens didactiques (CMD)
  • La Commission des compétences sociales (CCS)
  • La Commission d’examen de minage (CEM)
  • La Commission de la sécurité personnelle (CSP)

La HE Arc de Neuchâtel, la Staatsanwaltsakademie (Uni Lucerne), les trois Centres régionaux de formation alémaniques et celui du Tessin sont représentés par un membre chacun. La Romandie est représentée par le Coordinateur romand des écoles de police.

 

CE

Commission d'examen — CE

La Commission d’examen (CE) siège six fois par année. Elle veille au déroulement uniforme des examens dans toute la Suisse, à leur amélioration constante et au respect des principes économiques qui les régissent.

La composition et les tâches de la CE sont définies en détail dans les Règlements de l’Examen professionnel et de l’Examen professionnel supérieur de Policier / Policière. Elle constitue le trait d’union entre le Secrétariat d’Etat à la formation, à la recherche et à l’innovation (SEFRI) et les organes responsables de la police ainsi que les cercles d’examen régionaux et nationaux.

Le travail de la CE est substantiellement soutenu par l’ISP qui fait office de Centre de coordination.

Les tâches de la CE sont les suivantes :

  • émettre le Guide méthodique pour le Règlement des examens
  • sur demande des commissions des Cercles d’examens, définir la date et le lieu des examens
  • définir le programme des examens
  • traiter les demandes des commissions des Cercles d’examens
  • s’occuper de la comptabilité et de la correspondance
  • titulariser les expert(e)s d’examens

 

Le Président de la Commission d’examen est Stefan Aegerter, responsable des examens fédéraux et Quality Manager ISP.

CFC

Commission de la formation continue — CFC

La Commission de la formation continue (CFC) est constituée de manière paritaire dans le respect des Concordats, des corps cantonaux et municipaux et des langues. Elle veille au bon développement de la formation continue et répond aux nouveaux besoins des corps de police en organisant ou en coordonnant des cours destinés à tous les partenaires policiers.

Les tâches de la CFC sont les suivantes :

  • analyse régulièrement les besoins de la police en matière de formation continue au niveau national dans les domaines liés à la formation des cadres, des formateurs et des spécialistes
  • étudie les nouveaux besoins en matière de formation et de formation continue et élabore des propositions à l’attention de l’ISP
  • approuve les nouvelles formations au niveau suisse qui doivent être dispensées dans au moins deux langues nationales
  • peut mettre sur pied, selon besoin, des groupes de travail ad hoc
  • peut solliciter l’Organe de coordination national

 

Le Président de la Commission de la formation continue est Jürg Wobmann, Kommandant der Kantonspolizei Nidwalden.

CMD

Commission des moyens didactiques — CMD

La Commission des moyens didactiques (CMD) est constituée de manière paritaire dans le respect des Concordats, des corps cantonaux et municipaux, des centres de formation et des langues. Elle veille au bon développement des moyens didactiques actuels destinés aux formations de base et continue, en répondant aux nouveaux besoins des corps de police et des centres de formation. 

Les tâches de la CMD sont les suivantes :

  • analyser les besoins en moyens didactiques (manuels, règlements, plate-forme de soutien, etc.) de la police au niveau national dans tous les domaines de formation de base et de formation continue, dans trois langues
  • contribuer au choix des auteurs, des groupes d’auteurs et des comités de lecture (assurance qualité) pour tous les moyens didactiques publiés
  • contribuer à la valorisation des publications faites par son entremise en Suisse et à l’étranger
  • définir la planification des publications et attribuer les tâches y relatives
  • mettre sur pied, selon la demande, des groupes de travail ad hoc
  • évaluer la pertinence de moyens didactiques publiés à l’étranger ou dans le domaine privé afin de les désigner comme références
  • veiller à l’unité de doctrine dans les trois langues
  • référer de ses activités à l’Organe de coordination national et, si nécessaire, le solliciter

 

Le Président de la Commission des moyens didactiques est Reto Habermacher, Kommandant der Kantonspolizei Uri.

CCS

Commission des compétences sociales — CCS

La Commission des compétences sociales (CCS) est constituée de manière paritaire dans le respect des Concordats, des corps cantonaux et municipaux, et des langues. Elle veille à l’harmonisation des compétences dans les domaines de la psychologie, des droits de l’homme et des compétences sociales et relationnelles prises au sens général. La CCS intervient aussi bien au niveau de la formation de base que de la formation continue des policiers. Elle travaille de manière coordonnée avec la CFC et la CMD.

Les tâches de la CCS sont les suivantes :

  • analyser les besoins en formation continue de la police au niveau national dans le domaine des compétences sociales – des compétences interpersonnelles – des compétences relationnelles, et dans le domaine des droits de l’homme et de la déontologie
  • définir les nouveaux besoins et planifier une offre de cours y répondant, en collaboration avec la CFC
  • coordonner une offre de cours équivalente pour les trois régions linguistiques en tenant compte des cours offerts par les corps, les Concordats, les Centres régionaux de formation
  • contribuer à faciliter les relations entre les intervenants et spécialistes des domaines cités supra en Suisse et avec des organisations étrangères
  • mettre sur pied, selon la demande et les besoins, des groupes de travail ad hoc

 

Le Président de la Commission des compétences sociales est Gerhard Lips, Kommandant der Kantonspolizei Basel-Stadt.

CEM

Commission d'examen de minage — CEM

La tâche première de la Commission d’examen de minage (CEM) est de veiller au bon développement de la formation policière dans le domaine du minage. Elle est également responsable de l’organisation des examens. Elle reconnaît les divers permis des spécialistes en respectant la législation fédérale et assure le contact avec l’autorité de surveillance, le Secrétariat d’Etat à la formation, à la recherche et à l’innovation (SEFRI).

Les tâches de la CEM sont les suivantes :

  • arrêter et réviser le guide méthodique relatif au Règlement sur la formation et les examens
  • s’assurer que les supports de cours et d’examen répondent aux règles reconnues de la technique de minage
  • organiser le déroulement des cours et des examens
  • fixer les taxes des cours et des examens ainsi que le programme
  • prendre acte des inscriptions aux cours et aux examens
  • décider de l’admission aux cours et aux examens ainsi que de l’attribution des permis
  • examiner les demandes et les recours, régler les cas disciplinaires
  • informer les candidates, candidats et le SEFRI du programme des cours et de l’examen
  • garantir l’infrastructure des cours et des examens
  • nommer les enseignants et les experts aux examens

 

Le Président de la Commission d’examen de minage est Stefan Aegerter, responsable des examens fédéraux et Quality Manager ISP.

CSP

Commission de la sécurité personnelle — CSP

La Commission de la sécurité personnelle (CSP) est constituée de manière paritaire dans le respect des Concordats, des corps cantonaux et municipaux, et des langues. Elle veille à l’harmonisation des compétences, des pratiques et des techniques dans le domaine de sécurité personnelle, du tir et du comportement tactique. La CSP intervient aussi bien au niveau de la formation de base que de la formation continue des policiers. Elle travaille de manière coordonnée avec la CFC et la CMD. 

Les tâches de la CSP sont les suivantes :

  • procéder à une analyse des besoins dans les domaines de la sécurité personnelle, du tir et du comportement tactique pour toute la Suisse, que ce soit au niveau de la formation de base ou de la formation continue
  • définir et unifier les standards en matière de sécurité personnelle, de tir, de self-défense (avec et sans arme), d’engagement du spray au poivre et du bâton tactique, du Taser, etc., pour les formations de base et continue
  • élaborer des concepts de formations de base et continue pour coordonner l’engagement des moyens destinés à la sécurité personnelle
  • faire des propositions à l’Organe de coordination national (OCN)

 

Le Président de la Commission de sécurité personnelle est Stefan Küchler, Kommandant der Kantonspolizei Obwalden.